Comment acheter des actions de la Francaise des Jeux ? 4 étapes

Comment acheter des actions de la fdj (française des jeux) ? Vous désirez savoir comment acheter des actions de la Française des jeux ? Suivez le guide

Acheter des actions de la Francaise des jeux en 4 étapes

  1. Ouvrir un compte titre ou d’un PEA
  2. Vous connecter sur votre compte titre ou PEA
  3. Souscrire durant la période de souscription
  4. Découvrir le montant qui vous a été attribué le 21 novembre


  1. Ouvrir un compte titre ou d’un PEA

Pour acheter des actions françaises des jeux, vous devez disposer d’un plan d’épargne en actions (PEA) ou d’un compte titre pour y « stocker » les actions qui vous seront attribuées ;

La différence entre un compte titre et un plan d’épargne en action

Un compte titre permet d’acheter  et vendre des actions, mais surtout de récupérer le produit de la vente immédiatement sur votre compte bancaire. En revanche, vos plus values sont imposées à 30%.

Un plan d’épargne en action permet aussi d’acheter et vendre des actions, mais une fois l’action vendue vous ne payez pas les 30% d’imposition sur la plus value…. A condition d’attendre 8 ans. L’argent est donc en quelquesorte bloquée. C’est un peu plus compliqué que cela, mais c’est l’essentiel de ce qu’il y a a cmprendre.

Autre différence entre compte et titre et PEA : le compte titre vous permet d'acheter des actions d'entreprises européennes et étrangères.

Si vous hésitez toujours sur le produit le plus adapté à vos besoins, sachez que le PEA dispose d'une fiscalité plus avantageuse. Le compte-titres, lui, présente un avantage : il Consultez notre dossier dédié, ici pour en savoir plus.

  1. Vous connecter sur votre compte titre ou PEA

Si vous avez un compte titre ou un PEA, vous avez accès en ligne afin de vous permettre de passer des actions (acheter ou vendre des actions).

Durant la période de souscription, la plupart des établissements bancaires et financier vous flechent le parcours, une fois connecté pour vous permettre d’acheter facilement des actions de la francaise des jeux

  1. Souscrire durant la période de souscription

La plupart du temps, vous passerez par un tunnel d’information afin de souscrire les actions : vous devrez notamment cocher une liste de case indiquant que vous avez bien lu un ensemble de documents. Bien entendu, vous ne lirez rien, même si vous cochez les cases. Aussi, nous avons résumé l’essentiel à la fin de cet article dans la section « faut-il acheter des actions de la francaise des des jeux ».

Une fois ce tunnel d’information passé, vous arriverez sur un formulaire ou vous devrez passer des ordres.

Evidement, il faut, auparavant avoir alimenté votre compte.

Au moment de passer votre ordre d'achat d'actions FDJ, sur certains sites, l’opération est un peu plus complexe

Il faut indiquer le type d’ordre

Ordre A1 : ordre prioritaire jusqu'à concurrence d'un montant de 5 000 euros (cela permet de bénéficier d’une réduction de 2% sur le prix d’achat et d’une action gratuite au bout de 18 mois pour 10 achetées)

Ordre A2 : ordre non-prioritaire au-delà de 5 000 euros ; (cela permet d’acheter plus d’actions, sans bénéficier de l’action gratuite, mais en bénéficiant d’une réduction de 2%)

Ordre B : ordre non-prioritaire plafonné à 150 000 euros (plus d’actions gratuites et plus de réductions de 2%)

Vous devez disposer d'un certain nombre d'informations pour passer un ordre d'achat : le sens de l'opération (ici l'achat), le nom de la société qui émet les actions (ici la Française des Jeux), le code mnémonique ou ISIN (ici FR0013451333), le marché sur lequel l'action est cotée (Euronext Paris – compartiment A), la quantité d'actions que vous souhaitez acheter et la durée de validité de l'ordre.

 

  1. Découvrir le montant qui vous a été attribué le 21 novembre

Le 20 novembre le prix d’achat final sera fixé le 20 novembre et l’action commencera à être quoté sur la bourse à Paris.

Vous pourrez alors pouvoir vendre vos actions ou en acheter d’autres

  1. 18 mois pour recevoir vos actions gratuites

Il faudra attendre le 20 mai 2021 pour vous voir attribuer une action gratuite pour 10 achetées. C’est alors seulement que vous pourrez vendre vos actions sans risquer de perdre vos actions gratuites.

Faut-il acheter des actions de la francaise des jeux et participer à l’introduction en bourse de la francaise des jeux ?

Attention, il y a des risques

D’une part, vous pouvez tout perdre ou presque de ce que vous aurez investi. C’est la règle du jeu avec la bourse. Dans le cas de la française des jeux, c’est un peu différent. L’entreprise existe depuis longtemps et le business des jeux est relativement stable : en période de croissance la vente de jeux d’argent se développent. En période de récession, les pauvres jouent de plus en plus. En outre, il existe un noyau de joueurs réguliers et fidèles. Cela donne un chiffre d’affaires relativement stable. Attendu que la francaise des jeux bénéficie en partie d’un marché fermé, cela lui permet de dégager des bénéfices confortables, en tout cas, dans le passé.

Le futur ne ressemblant pas toujours au passé, le chiffre d’affaires et les marges peuvent baisser.

Cela peut être lié au développement de nouveaux acteurs (des start ups par exemple, qui détourneraient les joueurs des jeux de la FDJ) ou des acteurs étrangers qui se développeraient en France.

Cela peut provenir de l’évolution de la législation : dans le cas où un nouveau gouvernement déciderait d’ouvrir encore plus le marché des jeux d’argent à d’autres acteurs et que la francaise des jeux devrait partager son gateau

Cela peut provenir d’erreur de gestion : les acteurs publics, une fois privatisés sont parfois tentés de racheter des acteurs étrangers, souvent à prix d’or. Régulièrement, il arrive que ces acteurs soient ensuite dévalorisés, ce qui pèsent sur les comptes de l’entreprise.

L’espérance de gain

Aujourd’hui, presque plus aucun placement sans risque n’offre un taux de rendement supérieur à 1%

Du coup, l’introduction en bourse présente un véritable intérêt.

Si tout se passe bien, la française des jeux vous versera un dividende de 3,5% en juin 2020, comme elle le fait habituellement à son actionnaire principal (l’état) depuis des dizaines d’années. Même si vous ne faites passer vos actions par le PEA, mais par votre compte titre, il vous restera encore 2,5% net d’impôts.

D’autre part, au bout de 18 mois, vous aurez le droit à un bonus de 10% d’actions gratuite, soit, si le cours de l’action est équivalent au cours d’introduction, une plus value de 10% supplémentaire.

Sur deux ans, vous aurez donc gagner 3,5% de dividendes 2019 (versés en 2020) + 3,5% de dividendes 2020 (versés en juin 2021) + 10% d’actions gratuites en mai 2021.

Cela représente une plus value de 17% sur un maximum de 5000€, soit 1350€. Donc, une bonne affaire

 

 

Devenez écolo !

mod_dbrss2 AJAX RSS Reader poweredbysimplepie